Validez vos heures de formation Alur avec ces 5 thèmes fonciers

Depuis mars 2014, la loi Alur impose aux acteurs de l’immobilier un quota d’heures de formation annuel. Les professionnels doivent ainsi réaliser 14 heures de formation par an, ou 42 heures réparties sur 3 ans afin de pouvoir faire renouveler leur carte T, G ou S. Vous êtes agent immobilier, négociateur, administrateur de bien ou votre profession relève de la loi Hoguet ? Vous êtes donc concerné par cette obligation de formation. En sachant que les sujets doivent être en lien avec votre activité professionnelle, voici 5 thèmes relatifs à l’immobilier sur lesquels vous pouvez axer votre formation.

1. La déontologie et la non-discrimination

Il s’agissait d’un des axes sur lesquels la loi Alur voulait particulièrement mettre l’emphase. L’absence de code déontologique dans la profession immobilière a mené à des dérives de comportement des professionnels envers les clients. La loi Alur impose donc à tous les agents immobiliers le suivi d’au moins 2 heures de formation sur la déontologie et la non-discrimination des profils.

Les formations qui se consacrent à cette thématique abordent notamment la partie législative liée à l’obligation de considérer les clients avec impartialité. Elles fournissent des pistes concrètes pour répondre aux vendeurs, aux bailleurs et aux acheteurs dans la bienveillance et la transparence. Elles informent aussi sur les risques qu’il y a à faire baisser la qualité du service au profit des tarifs attractifs. Elles brossent finalement le portrait de l’éthique professionnelle idéale à adopter.

Les professionnels concernés par l’obligation de formation déontologique sont :

– tous ceux qui disposent d’une carte professionnelle T, G ou S ;

– les collaborateurs salariés ;

– les agents commerciaux ;

– les directeurs des agences succursales.

2. La vente immobilière

Mandat, offre d’achat, négociation, contrats, visites, rendez-vous, saisie immobilière, formalités administratives : la vente immobilière regorge de notions qu’il faut maitriser sur le bout des doigts en tant qu’acteur de l’immobilier. En choisissant une des formations en immobilier et loi Alur consacrées à la vente, vous étofferez votre profil et obtiendrez des clés pour établir une bonne communication, gérer les désaccords ou convaincre vos interlocuteurs.

source : https://images.pexels.com/photos/5668842/pexels-photo-5668842.jpeg

3. Le financement immobilier

Qu’il y ait achat ou location, la question du financement est toujours prépondérante en immobilier. Se former sur les modalités d’accès au crédit, les conditions de versement et les garanties qu’il offre permet à la fois de se placer en professionnel compétent sur la question et de pouvoir guider les acheteurs dans leurs démarches.

4. La construction et la promotion immobilière

La France souhaite construire davantage de logements, et la promotion immobilière bat son plein. Si vous voulez acquérir des connaissances solides sur la question, vous pouvez vous inscrire à une formation dédiée à la responsabilité des constructeurs, à l’urbanisme, à la Vefa ou aux assurances de construction.

5. Le home staging

Un logement bien aménagé peut voir son prix décoller et les offres se multiplier pour son achat. La décoration vous passionne et vous cherchez un élément spécifique à ajouter à votre CV ? Réalisez une formation en home staging afin de prouver votre capacité à accompagner vos clients dans l’aménagement de leur lieu de vie. 

source image à la une : https://images.pexels.com/photos/7698815/pexels-photo-7698815.jpeg