Les routines à adopter pour mieux dormir pendant ses règles

Avoir ses règles est un phénomène naturel qui se présente mensuellement et dont l’unique échappatoire est d’essayer d’y survivre. Outre les douleurs occasionnées et les fuites, il y a aussi les troubles du sommeil qui se manifestent notamment pendant le premier jour. Les menstruations restent une période de bouleversement hormonal, comportemental et physique pour les femmes. Pour mieux retrouver le sommeil malgré tout, on vous livre nos astuces. 

Mettez-vous à l’aise !

Vous avez sûrement des culottes que vous aimez le moins et que vous dédiez habituellement aux règles. Ce n’est pas à cette période que vous allez sortir du placard les jolis bas en dentelle ! Optez pour des sous-vêtements qui sont à la fois pratiques pour contenir vos serviettes hygiéniques de nuit et vous procurer un certain confort. Attachez vos cheveux, portez un pyjama léger, munissez-vous de 2 ou 3 oreillers et utilisez une couverture douce sans trop vous encombrer. Lorsque vous êtes au lit, la manière dont vous vous allongez compte également. Trouvez dans quelle position dormir quand on a ses règles pour réduire vos douleurs et crampes.

Alimentez-vous correctement    

Les menstruations peuvent engendrer des sensations de malaise, des vomissements et des maux de tête. En voilà des troubles qui ne favorisent en aucun cas l’appétit. Et pourtant, il est nécessaire de bien s’alimenter pour ne pas se retrouver avec le ventre vide durant la nuit. Mangez des plats légers au dîner, idéalement de la soupe, des crudités ou des fruits. Buvez également de l’eau chaude pour favoriser le drainage et soulager de façon provisoire les douleurs. Pour un endormissement rapide et un sommeil complet, évitez les aliments qui peuvent avoir des effets stimulants tels que le café, le chocolat ou l’alcool. 

Source : Pixabay

Essayez de vous détendre

Pendant le cycle menstruel, se détendre serait plus facile à dire qu’à faire, surtout chez celles qui souffrent de règles douloureuses. Quand la souffrance devient insupportable, on peut être complètement déstabilisé, on arrive même à pleurer quand ça devient un véritable enfer. Les fluctuations hormonales en sont une grande cause et les douleurs ne diminuent généralement qu’à l’approche de la fin des menstruations. Essayez quand même de vous détendre et pour cela, le site https://www.biendormir.guide/ vous sera sûrement d’une grande aide. Mettez en boucle vos chansons préférées, méditez, lisez un roman ou mâchez une gomme. Tant que ça vous fait plaisir, ça peut vous détendre.